This site uses JavaScript! For best viewing use a fourth generation browser with JavaScript enabled. The left menu is JavaScript...If it does not work with your browser, please press Refresh/Reload or use the site map at the bottom of each page.

This site uses Flash 5!
If you do not have Flash you may download
Flash 5 here.

 
topper

« A priori » récents :



Esprits ouverts, jetez un coup d'œil à ces pensées au goût du jour :

Un certain nombre d'idées contemporaines s'éloignent des valeurs chrétiennes traditionnelles. Quelques « slogans » résument ces pensées, qui sont aujourd'hui largement répandues. Les échanges imaginaires qui suivent, ainsi que leurs commentaires, sont un regard lucide et ouvert sur ces idées et ce qu 'elles impliquent.


Pulse

On ne peut légiférer sur la moralité :

« Ok, je peux donc vous tuer ! »
-« Ah, non »
« Et pourquoi ne vous tuerai-je pas ? »
-« Parce que c'est mal ! »
« Mais je croyais que légiférer sur la moralité était impossible. »

En réalité, toute législation est basée sur des valeurs morales. La vraie question est : quelles sont ces valeurs et sont-elles justes ?


Pulse

Il n'existe pas de valeurs absolues :
« Vous le dîtes de manière absolue ? »

Pensez à cela : que la personne réponde par « oui » ou par « non », la contradiction est flagrante. Les personnes qui tiennent à cette idée erronée nient ironiquement de manière absolue, l'existence d'un absolu.

Si vous le sentez bien, faites-le :

« Ok, je vais m'emparer de vos biens et de votre argent »
-« Ah non ! »
« Pourquoi pas, avoir de l'argent sans travailler, je le sens bien ! »

La mentalité « je le sens bien », révèle une mentalité de consommateur individualiste . C'est une excuse pour faire des choses nuisibles aux individus et à la société.

La discipline et le self-contrôle ne sont peut-être plus à la mode, mais ces valeurs sont au cœur des société bien portantes.


Pulse

Il faut être tolérant avec les pensées de tout le monde :
« Je crois que vous devriez vous sacrifier par le feu »
-« Ah non »
« Pourquoi pas, je croyais qu'il fallait être tolérant avec les pensées de tout le monde »

On apprend au chrétien à aimer le pécheur, mais pas le péché ! On peut être accueillant à une personne, écouter ses idées, mais aussi discerner ses erreurs (cf.Matt12/33-37) et lui montrer quand elles apparaissent. Pratiquer la tolérance totale impliquerait mener à l'anarchie totale et à la fin de toute société.



Pulse

Ne faîtes pas confiance aux autorités :
« Et sur quelle autorité basez-vous ce précepte : celle d'un autre, ou la vôtre ? »
Que répondra cette personne ? Nous acceptons tous une autorité. La question est : de qui l'acceptons-nous ? Si l'autorité est honnête, fondée et juste, alors nous avons le devoir d'y adhérer !




Pulse

Dieu n'existe pas :
L'agnostique ou l'athée, ne peuvent prouver qu'il n'y a pas de Créateur : ils peuvent seulement faire des déclarations sans support, qui expliquent leurs fois personnelles.
Ceux qui doutent peinent souvent à concilier les problèmes dans le monde avec l'idée d'un Dieu d'Amour.
D'autres se rebellent simplement contre l'obéissance due au Seigneur en niant son existence.
En niant Dieu, on peut aisément rejeter les notions de bien et de mal, de Ciel et d'enfer, la réalité de la moralité des actes et leurs conséquences.

Aristote et d'autres penseurs de l'antiquité, du moyen-âge ou de l'époque moderne, ont démontré par la raison l'existence de Dieu.
Au contraire, la théorie du Big-Bang n'explique pas comment la matière est venue à l'existence, et il y a de sérieuses lacunes dans les théories de l'évolution.
Toutes ces théories ne deviennent sensées que si l'on admet l'existence d'un Créateur tout-puissant.
Les prophéties des Ecritures saintes, accomplies des siècles après avoir été écrites sont un puissant témoignage pour Dieu et sa Parole.

Retirez Dieu de l'équation de votre vie : que reste-t-il ? Le seul but de votre vie deviendra : combien de richesses peut-on accumuler ? Quelles distractions, quels plaisirs passagers, pouvons nous avoir ?
Mettez y Dieu, et vous aurez la Paix. Sans Dieu, pas de Paix.

De bien des manières, le déclin de notre société moderne rappelle l'effondrement moral qui précéda la chute de l'empire romain. Mais les premiers chrétiens, à travers leur foi et l'exemple de leurs vies, changèrent des cœurs, convertirent des vies, et parfois arrêtèrent les barbares qui saccageaient Rome.

Jésus est vraiment « Le chemin, la vérité, la vie » (Jean14/6) et c'est seulement en suivant fidèlement son message, que nous pourrons avoir une société plus juste et plus paisible.

« Ne vous laissez pas vaincre par le mal, mais soyez vainqueurs du mal par le bien » (Rom. 12:21; Ex. 23:2a; Is.5:20-21; Prov.14:12)

traduction-Jean-Baptiste Garnier [mailto:contactme1@free.fr] and Christophe Barbanneau [e-mail chrisbarbanneau@aol.com]

.

bottom



| | | | | | | | | | SITE MAP | | | | | | | | | | TOP OF PAGE | | | | | | | | | |

  ABCs of Faith Material Copyright © A.D. 05-01-2001 to 2008. ABCs of Faith. All Rights Reserved.
Web Site design and custom graphics by Bootstrap Web Design.
This material may not be published, broadcast, rewritten or redistributed for profit without consent.
Material may be used for personal or non-profit use, provided the following credit and policies are adhered to, as described on this link.