topper topper
This site uses JavaScript! For best viewing use a fourth generation browser with JavaScript enabled. The left menu is JavaScript...If it does not work with your browser, please press Refresh/Reload or use the site map at the bottom of each page.

This site uses Flash 5!
If you do not have Flash you may download
Flash 5 here.

 
topper

'The Last Supper' H. Garrido


Une "chaude" controverse existe depuis quelques centaines d'années concernant l'exacte signification du "repas du Seigneur" : est-ce un acte symbolique, comme le prétendent certains chrétiens, ou est-ce le miracle caché du corps et du sang de notre Seigneur Jésus ? Prenons un petit moment pour lire ce que les écritures révèlent à ce sujet, ainsi que quelques extraits des écrits des premiers chrétiens, et voyons quelles pistes ils nous donnent pour résoudre cette controverse.

‘"Or, tandis qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain, le bénit, le rompit et le donna aux disciples en disant : "Prenez et mangez, ceci est mon corps." Puis, il prenant une coupe, il rendit grâces et la leur donna en disant : "Buvez-en tous; car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l'alliance, qui va être répandu pour une multitude en rémission des péchés" (Mt26/26-28; voir aussi Mc14/22-24).

Luc relate le dernier repas de la même manière : "Puis, prenant du pain, il rendit grâces, le rompit et le leur donna en disant :"Ceci est mon corps, donné pour vous." Il fit de même pour la coupe après le repas, disant : "Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, versé pour vous". (Luc22/19-20).

‘‘Le mot "Alliance" est un terme que l'on retrouve souvent dans l'ancien testament. Il signifie un accord qui a été scellé ou accompli pendant un rite au cours duquel un animal était coupé en deux et où les partis qui s'accordent étaient placées entre les deux moitiés (Cf. Gen15/17-18; Jer34/18)..Bien qu'étrange pour les mentalités actuelles, c'était un acte très solennel pour ces anciens . Le mot "Alliance" est donc un mot plutôt difficile à comprendre au sens allégorique, mais de signification aisée au sens littéral.

Cette "nouvelle alliance" a été prophétisée (Cf. Jer31/31-40) ,et l'ancienne alliance en a été une préfiguration, une 'ombre des choses à venir' (Cf.He9/23-24). .Selon la loi (de l'ancienne alliance) presque tout est purifié par le sang , et sans effusion de sang, il n'y a pas de rémission.(Cf.He9/22). . Donc l'écrivain sacré de l'épître aux hébreux clarifie ce que les mots du Seigneur signifient et c'est pourquoi il encourage ses lecteurs de la sorte : "Frères, puisque le sang de Jésus nous assure l'entrée dans le sanctuaire…approchons nous dans la plénitude de la foi…gardons indéfectible la confession de l'espérance … ne désertez pas votre propre assemblée(=assemblée pour le repas du Seigneur) comme quelques uns ont coutume de le faire"(Heb10:19,22,23,25) A noter que de récentes recherches médicales indiquent que ceux qui fréquentent l'église régulièrement sont globalement en meilleure santé que ceux qui ne le font pas.

St Paul nous en livre une signification encore plus profonde en 1Co11/23-29: "Pour moi en effet, j'ai reçu du Seigneur ce qu'à mon tour je vous ai transmis: le Seigneur Jésus, la nuit où il était livré, prit du pain et, après avoir rendu grâce, le rompit et dit : "Ceci est mon corps qui est pour vous; faîtes ceci en mémoire de moi". De même, après le repas, il prit la coupe en disant : "Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; chaque fois que vous en boirez, faîtes-le en mémoire de moi". Chaque fois en effet que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'Il vienne. Ainsi donc, quiconque mange le pain ou boit la coupe du Seigneur indignement pèche contre le corps et le sang du Seigneur. Que chacun s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange de ce pain et boive de cette coupe; car celui qui mange et boit, mange et boit sa propre condamnation, s'il ne discerne le Corps."

"Discerner" signifie : reconnaître, distinguer, identifier.
L'on doit voir le Seigneur dans l'Eucharistie ( Mot grec signifiant "action de grâce"), tout comme les disciples sur le chemin d'Emmaüs ont reconnu le Seigneur ressuscité à la fraction du pain; et bientôt, tout comme eux, l'on ne voit plus que le Pain (Cf. Luc24/30-31). .Quelqu'un qui recherche sincèrement le véritable enseignement de la Bible et les vérités qu'elle contient devrait voir que St Paul ne croit pas que le pain et le vin sont des symboles, mais le propre corps et le propre sang du Christ ! Certaines traductions de 1 Corinthians 11:27 écrivent : " Ainsi donc, quiconque mange le pain ou boit la coupe du Seigneur indignement aura à répondre du corps et du sang du Seigneur"

Connaissez vous quelqu'un qui aura à répondre de la signification littérale de ce verset? Ceux qui doutent devraient considérer que "pour Dieu, tout est possible"( (Matt19/26) ; et "Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant sont élevées mes voies au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées.".(Is55/9).

A sample of Eucharistic art - circa 200 A.D. - found in the catacombs

bar

Les Ecritures donnent une preuve supplémentaire de la signification propre de l'Eucharistie ou 'repas du Seigneur'.Dans Jean l'Evangile de sixth débute avec le miracle de la multiplication des pains. Les gens, reconnaissant le miracle disaient, au verset quatorze : ‘"C'est vraiment lui le prophète qui doit venir dans le monde." Alors Jésus part, et ils le suivent. Quand ils retrouvent le Seigneur, il leur dit : "En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non pas parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain et avez été rassasiés. Travaillez, non pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure en vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l'homme" (…) Ils lui dirent alors :"Quel signe fais-tu pour qu'à sa vue nous te croyions ? Quelle œuvre accomplis-tu? Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qu'il est écrit : "Il leur a donné à manger du pain venu du Ciel".

Jésus leur répondit:"En vérité, en vérité, je vous le dis, non, ce n'est pas Moïse qui vous a donné le pain qui vient du Ciel; mais c'est mon Père qui vous le donne, le pain qui vient du Ciel, le vrai; Car le pain de Dieu, c'est celui qui descend du Ciel et donne sa vie au monde. Ils lui disent alors : "Seigneur, donne-nous toujours ce pain-là". Jésus leur dit : "Je suis le pain de vie. Qui vient à moi n'aura jamais faim; qui croit en moi n'aura jamais soif. Mais je vous l'ai dit : vous me voyez mais vous ne croyez pas." (…) Les juifs se mirent alors à murmurer (…) Jésus leur dit alors : "Ne murmurez pas entre vous.(…) Je suis le pain vivant descendu du Ciel. Qui mangera ce pain vivra à jamais. Et même, le pain que je donnerai, c'est ma chair pour la vie du monde." Les juifs se mirent à discuter fort entre eux ; ils disaient : "Comment celui là peut-il nous donner sa chair à manger?" Jésus leur dit : " En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme et ne buvez son sang, vous n'aurez pas la vie en vous. Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang vraiment une boisson. Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui."

Après l'avoir entendu, beaucoup de ses disciples dirent : "Elle est dure cette parole ! Qui peut l'écouter?" Mais sachant en lui-même que ses disciples murmuraient à ce propos, Jésus leur dit : "Cela vous scandalise? Et quand vous verrez le Fils de l'homme monter où il était auparavant? C'est l'Esprit qui vivifie, la chair ne sert à rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et elles sont vie. Mais il en est parmi vous qui ne croient pas." (…) Dès lors, beaucoup se retirèrent et n'allaient plus avec lui. Jésus dit alors aux Douze: "Voulez vous partir, vous aussi?" Simon-Pierre répondit : "Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. Nous, nous croyons, et nous avons reconnu que tu es le Saint de Dieu" (Jean 6/26-27, 30-35,41,43, 51-56, 60-64, 66-68)..

Risking their lives, Christians met to celebrate the Eucharist in the catacombs. 100-400 AD

bar

Quand Jésus raconte une parabole et que les gens ne la comprennent pas, il l'explique à eux où à ses disciples (Cf.Mc4/34). Dans ce cas-ci, il n'y a AUCUNE clarification. En fait, Jésus reprend sans cesse le même thème, qu'ils doivent manger son corps et boire son sang pour avoir la vie éternelle. Il laisse même certains de ses disciples l'abandonner, à cause de cet enseignement qui est trop difficile à comprendre( Jean6/66,71 nous indique quand Judas a perdu la foi)..

Pierre a fait un acte de foi. Ce ne sera pas avant le dernier repas et le chemin d'Emmaüs que les Apôtres pourront comprendre COMMENT Jésus leur a donné le "pain" comme sa chair : la vie pour le monde

Nous avons donc deux types de disciples : ceux qui croient, et ceux qui, comme Judas, rejettent l'enseignement eucharistique littéral. A quel type de disciple appartenez vous? Votre église enseigne-t-elle que le pain et le vin, consacrés par le prêtre, deviennent REELLEMENT le corps et le sang du Christ Jésus? C'est une leçon très claire des Ecritures

Les premiers chrétiens avaient la même foi. Voyez les citations suivantes : "Ils (=ceux qui s'opposent aux desseins de Dieu) s'abstiennent de l'Eucharistie (…): ils ne croient pas en effet que l'Eucharistie soit la chair de notre Seigneur Jésus Christ" Ignace d'Antioche (disciple de l'Apôtre Jean) en 110 après Jésus Christ. "Quand vous voyez le Seigneur immolé (…) sur l'autel, et le prêtre priant, prosterné devant ce sacrifice (…) n'êtes-vous pas au Ciel?" Jean Chrysostome, 'Le sacerdoce', circa386 après J.C.

Les premiers chrétiens savaient et croyaient que la Sainte Communion accomplissait la prophétie deMalachie1/11. . . "Maranatha !" "Le Seigneur vient !"'

Body & Blood - 1 Cor. 11:23-32

"Tu es prêtre pour l'éternité, selon l'ordre de Melchisédech " (Heb. 5:6). "Melchisédech, roi de Salem, apporta le pain et le vin; il était prêtre du Dieu Très-Haut. Il bénit Abram…"(Gen. 14:18).

bar

This Consecrated Host, one of many carefully examined Eucharistic Miracles.

bar

Another Consecrated Host, scientifically studied Eucharistic Miracles.

bar

Jesus said: 'This is My Body' - 'This is...My Blood' (Luke 22:19-20)

by Flemish artist Pieter van Mol(b. 1599, d. 1650 A.D.)

bar

Ostensorium holding the Eucharistic miracle of Lanciano, Italy.

Des miracles eucharistiques ont eu lieu à la fois dans des temps proches et anciens. Le plus célèbre d'entre eux est celui de Lanciano.

IEn l'an 700, un prêtre dont la foi en la présence réelle du Christ dans l'Eucharistie était ébranlée, était en train de dire la Messe. Son nom n'est pas connu, mais d'antiques documents relatent qu'il était "versé dans la science du monde, mais ignorant de celle de Dieu." Avec de tels doutes sur la transsubstantiation (La présence réelle- Son Corps et son Sang sous l'apparence du pain et du vin.), ce prêtre était incrédule au moment des mots de la consécration ('Ceci est mon Corps'- 'Ceci est mon Sang') quand soudain, l'hostie devint de la chaire humaine, et le vin fut changé en sang humain. cela eu lieu devant son assemblée, au cours de la Messe. L'assemblée propagea rapidement la nouvell

La chair demeura intacte, mais le sang coagula bientôt en cinq amas. Or ces amas défient les lois normales de la physique. Un amas de sang était égal en poids aux quatre autres. Trois étaient égaux en poids à deux. Un pesait autant que les cinq entiers. le plus petit pesait autant que le plus grand.

Le miracle a été étudié pendant des siècles et demeure visible de nos jours. Dans les tests modernes indépendant, il a été prouvé que la chaire est du tissu cardiaque humain, qui ressemble à un tissu prélevé d'un cœur par un chirurgien expert, et que le type de sang est identique à du sang coagulé. Bien que l'hostie n'ait pas été hermétiquement scellée, elle demeure intacte de nos jours, quelques 1300 ans après la survenue du miracle. Vous pouvez en apprendre plus sur le sujet, ou sur d'autres miracles similaires, en regardant dans les sélection des livres recommandés, à la section correspondante.
(coming soon :-)


traduction-Jean-Baptiste Garnier [mailto:jeanbaptistegarnier@free.fr] and Christophe Barbanneau [e-mail chrisbarbanneau@aol.com]
bottom

| | | | | | | | | | SITE MAP | | | | | | | | | | TOP OF PAGE | | | | | | | | | |

  ABCs of Faith Material Copyright © A.D. 2001. ABCs of Faith. All Rights Reserved.
Web Site design and custom graphics by Bootstrap Web Design.
This material may not be published, broadcast, rewritten or redistributed for profit without consent.
Material may be used for personal or non-profit use, provided the following credit and policies are adhered to, as described on this link.